Shy @na 44-kg

la boulimie

Boulimie

La boulimie nerveuse :

  • une suite d'épisodes d'hyperphagie ("perte de contrôle")
  • suivis d'épisodes de purges (par des laxatifs, des diurétiques, des lavements ou par vomissements),
  • la phase du puge vient de la peur de prendre du poid
  • préoccupation obsédante du corps et de la minceur
  • peur phobique de grossir.

Pour être défini comme boulimique :

Les crises doivent se produire en moyenne :

  • au moins deux fois par semaine,
  • sur au moins 3 mois consécutifs.

Cette maladie touche principalement :

  • des femmes (1 homme pour 9 femmes),
  • dans une tranche d'âge un peu plus élevés que pour l'anorexie (20-25 ans).

Les personnes boulimiques :

  • sont en apparence des femmes de poids normal.
  • voire légèrement supérieur à la moyenne.
  • plutôt soignées et sûres d'elles-même, parfois ambitieuses.

En réalité :

  • ce sont des personnes qui n'ont pas confiance en elles,
  • qui cherchent continuellement à être bien considérées par leur entourage,
  • qui comprennent très bien l'ambiguïté de la situation, du "mensonge" dans lequel elle vivent

la crise boulimique déclencher suite:

  • à un changement, parfois minime, qu'elles ne maîtrisent pas.
  • Lors d'une coleres
  • Suite ou pendant un stress
  • Suite a un restriction alimentaire

 

les aliments consommés :

  • aliments très riches sur le plan énergétique,
  • aliments "interdits" si l'on veut perdre du poids.
  • aliments hypercaloriques

La crise :

  • est redoutée par la personne boulimique,
  • faite un temps quasiment record
  • lorsqu'elle se déroule, c'est un moment d'intense satisfaction,
  • suivi, à l'arrêt de la compulsion, par des sentiments de tristesse, de culpabilité...
  • Le tout sans faim
  • entraîne un dégoût de soi
  • des envies suicidaires
  • peut entraîner  l'alcoolisme.

Il est très difficile de "remarquer":

  •   les personnes qui en souffrent n'ont pas de réels problèmes de poids,
  • n'évitent pas l'alimentation et les repas
  •  les crises se déroulent  en cachette

Origine de la boulimie:

  •  Origine plurifactorielle
  • troubles psychologique
  • sociale
  • familiale
  • biologique...

traitements thérapeutiques:

  • on ne peut parler d'un traitement efficace
  • C'essentiel d'adapter à chaque individu,
  • entamés de manière individuelle, ou en groupes,

différentes approches :

  • la psychanalyse,
  • les thérapies familiales et systémiques,
  • les thérapies cognitivo-comportementales.
  • la personne concernée doit identifier les causes
  • comprendre les causes de ses comportements et raisonnements,
  • apprendre à les gérer.
  • suivi médical  recommandé.

Conséquences a long terme.

  • des inflammations des gencives,
  • un endommagement des dents,
  • un gonflement des glandes salivaires.
  • une rupture de l'estomac,
  • une perforation de l'œsophage
  • des défaillances cardiaques.
  • signes de dénutrition.


29/11/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres